10 bonnes résolutions lingerie pour 2014 : les conseils de la styliste de Mad Men

Lingerie Mad Men

Savez-vous ce qui se cache derrière l’allure parfaite des héroïnes de Mad Men? Des dessous impeccables pardi ! Et derrière ces dessous ? La costumière Janie Bryant, nominée trois fois aux Emmy Awards pour son travail sur la série culte.

Interviewée par le magazine Grazia [1], Janie a révélé comment elle a sculpté les Mad Men girls. Une leçon en 10 conseils précieux et malicieux, qui sont parfaits à reprendre en bonnes résolutions pour cette nouvelle année ! Et si 2014 était l’année pour vous faire une garde-sous-robe de rêve ?

Résolution n°1 : Préparer son matériel

Le conseil de l’experte : « La lingerie ne se limite pas au soutien-gorge culotte. Il faut un véritable arsenal. Différents soutiens-gorge – à balconnet, à armatures, en triangle -, et culottes – tailles haute, basse, forme tanga, boxer… – mais également tout le reste : bodys, porte-jarretelles, corsets… Ainsi, on adapte ses sous-vêtements à sa tenue du jour et à la silhouette que l’on veut avoir. »

L’idée c’est de jouer, selon son humeur, selon ses envies ! La lingerie, comme la mode, permet d’explorer toutes les facettes de sa personnalité, et la féminité est multiple. Alors, cette année, faites-vous plaisir.

Résolution n° 2 : Essayer puis réessayer

Le conseil de l’experte : « Lorsqu’on achète de la lingerie, il faut être dans la même optique que lorsqu’on s’offre un jean : en essayer des dizaines jusqu’à ce que l’on trouve celui qui va nous sublimer. »

La première chose à faire est de bien mesurer sa taille de soutien-gorge, ensuite vous pourrez contrôler en un clin d’œil si le modèle que vous portez est à la bonne taille en suivant ce guide. En ce qui concerne les formes, plus qu’une question de morphologie, c’est une question de goût. Les sous-vêtements parfaits sont ceux dans lesquels vous vous sentez belle, tout simplement.

Résolution n°3 : Tricher avec discernement

Le conseil de l’experte : « Jouer avec les push-up pour avoir un décolleté avantageux, ou avec une culotte haute amincissante, ce n’est pas tricher, c’est simplement faire preuve de bons sens ! »

L’avantage ultime de la lingerie (si on la choisit bien ) est de vous sublimer.. Depuis tout temps les hommes et les femmes ont transformés leur silhouette naturelle pour lui faire épouser les canons de beauté de leur temps. Au nom de quoi devrions-nous nous en priver aujourd’hui ?

Résolution n° 4 : Maîtriser le shapewear

Le conseil de l’experte : « Glissés sous les vêtements, gaines, combinaisons, culottes hautes et bodys taillés dans des matériaux comme la microfibre ou l’élasthanne jouent un véritable rôle de remodeleur de silhouette. Nous n’avons rien inventé, les femmes dans les années 50 en étaient déjà fans. J’en use et en abuse dans Mad Men, pour donner aux actrices cette silhouette si particulière. »

On évite cependant les modèles type spanx qu’on n’oserait pas révéler, les dernières innovations ont permis de créer des modèles sculptants glamours et sexy. Encore une raison pour ne pas se priver !

Résolution n°5 : S’habiller en conséquence

Le conseil de l’experte : « La gaine shapewear est parfaite sous une robe moulante ou une jupe crayon. Le porte-jarretelles sous une jupe un peu fendue, pour dévoiler juste ce qu’il faut. Quand au push-up, je le porte avec une blouse dont je défais le premier bouton ou un col roulé en cachemire, pour accentuer les formes. »

A chaque pièce de votre garde robe correspond une lingerie appropriée, et les mix and match sont infinis. La question est : choisirez-vous vos dessous en fonction de vos vêtements, ou vos vêtement en fonction de vos dessous ?

 

lingerie mad men

Résolution n°6 : Séduire sans en avoir l’air

Le conseil de l’experte : « On me demande souvent quelle lingerie préfèrent les hommes. Mais vous savez quoi ? Ils ne sont pas si imaginatifs que cela ! D’après mon expérience, je peux vous dire qu’ils adorent le noir et la dentelle. »

A bonne entendeuse… mais faites attention à la qualité, un modèle cheap n’aura pas du tout le même maintien, et du coup, le même effet !

Résolution n°7 : Ne pas pécher par excès

Le conseil de l’experte : « Cela se voit quand nous ne sommes pas à l’aise, trop engoncée, trop apprêtée. Etre le plus naturelle possible ne pourra jamais nous être reproché. Au contraire, il ne faut surtout pas pêcher par excès mais, avant tout, se plaire à soi-même, c’est la première étape. »

L’important est que vous vous sentiez bien dans ce que vous portez, la sensualité rayonnera alors de vous.

Résolution n°8 : S’astreindre à quelques règles

Le conseil de l’experte : « Cela peut paraître évident, mais c’est important de le rappeler : on lave toujours sa lingerie à froid après l’avoir glissé dans un filet destiné à cet effet, et on sèche à l’air libre. Autre règle, et pas des moindres : on ne dépareille jamais son ensemble ! On ne sait jamais de quoi la journée sera faite… il faut être prête ! »

C’est bien retenu ?

Résolution n°9 : Apprendre de ses aînées

Le conseil de l’experte : « Nos mères et grands-mères accordaient beaucoup plus d’importance à leur lingerie que nous. Cela faisait partie du cérémonial du choix d’une tenue. Elles avaient aussi des « petites gymnastiques » pour galber la poitrine, j’ai l’impression que cela se perd… c’est vraiment dommage. »

Et oui les femmes ont depuis brûlés leur soutien-gorge comme symbole d’oppression et de féminité contrainte pour gagner leur liberté. Mais ne serait-il pas temps d’inventer une féminité libre qui assume activement sa sensualité ?

Résolution n° 10 : Suggérer intelligemment

Le conseil de l’experte : « Laisser deviner un joli soutien-gorge en dentelle fine sous une blouse, c’est très joli. Il faut juste que le reste du look soit de bon goût, pour ne surtout pas basculer dans le vulgaire. »

La mode du dessus-dessous est toujours aussi tendance, mais demande une certaine maîtrise. On dit non à la bretelle apparente, mais pourquoi pas jouer subtilement avec la transparence ?

 

Alors, prête à vous y tenir ? Bonne année !!

Pin up happy new year 2014


[1] Article “Comment j’ai sculpté les Mad Men Girls, par Janie Bryant”, par Maud Gabrielson, Magazine Grazia 9 novembre 2012

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *