CHICHI CASTELNANGO: INTERVIEW CREATEUR

Un nom qui sonne à la fois féminin et exotique, des matières raffinées, des coupes sexy… Chichi Castelnango est une nouvelle marque à découvrir absolument ! Une histoire de femmes, une histoire de soeurs – Victoire et Mathilde – complices et passionnées. Victoire répond ici à nos questions sur les secrets de leurs créations.

– Découvrez tous les produits de la marque Chichi Castelnango-

1. Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers votre ligne de lingerie ?

Je souhaite transmettre à travers mes créations une image de femme qui s’assume, qui se sent bien dans son corps et qui aime être dans l’air du temps.

Je dédie donc ma première collection aux femmes et à leur beauté.

Chacun de mes thèmes porte un nom féminin un peu retro.

Un petit clin d’œil aux femmes des générations antérieures pour leur prouver qu’elles sont belles et qu’elles aussi peuvent être des femmes modernes et porter de la lingerie Chichi Castelnango !

2. Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ?

Chaque femme renferme en elle une âme de séductrice, parfois il suffit juste d’un petit coup de pouce pour le mettre en avant. Je pense en effet qu’une belle parure de lingerie peut sublimer les formes et les courbes d’une femme et l’aider à se sentir sûre d’elle, belle et féminine.

3. Parlez-nous un peu plus de vous. D’où venez-vous et où avez vous grandi ?

J’ai grandi à Paris entourée de deux grands-pères artistes.

La mode a toujours été une passion et je savais déjà à l’âge de 15 ans que je voulais en faire mon métier. Je n’ai pas hésité une seconde après mon baccalauréat et j’ai foncé faire mes études supérieures à l’école ESMOD.

4. Depuis quand êtes vous passionnée de lingerie ? Pourquoi la lingerie ?

La lingerie a été une révélation lors de ma dernière année de spécialisation à l’école ESMOD. J’ai d’abord hésité à me spécialiser en Haute-Couture et puis je me suis très vite rendue compte que je me sentirais plus à l’aise dans un milieu de femmes, et surtout moins guindé !

La lingerie était un bon compromis car je considère que c’est un peu de la Haute-Couture version mini.

J’aime les détails et la minutie mais ma partie préférée c’est le choix des matières. La dentelle, la broderie, la soie, j’aime assembler, mixer, trouver la combinaison parfaite qui deviendra au final le soutien-gorge parfait !

 

CHICHI CASTELNANGO soutien-gorge balconnet ivoire

 

5. Quel a été votre parcours ?

Après mon baccalauréat, j’ai suivi mes études supérieures à l’école ESMOD Paris et j’ai choisi la spécialisation lingerie pour ma dernière année. J’ai ensuite poursuivi mon apprentissage au sein de l’équipe de style de la marque Monette Paris (maintenant renommée Madame Aime) qui était à l’époque une jeune marque. Cette expérience fut une des plus enrichissante de ma vie et cela m’a très vite donné envie de créer ma propre marque

6. Comment CHICHI CASTELNANGO Lingerie a vu le jour ?

Le début de l’aventure était très difficile car j’étais seule et je n’avais pas beaucoup de connaissance du milieu de l’entreprenariat. J’avais beaucoup d’idées et une envie irrépressible de partager mon univers à travers mes créations. Je me suis donc fait violence et j’ai tenté d’aller au bout des mes idées. Mais c’est surtout l’arrivée de ma sœur dans l’aventure qui m’a permis de ne pas lâcher prise et de faire de ce projet une réalité.

7. Avez vous des « références » (des personnes qui vous inspirent dans ce milieu) dans le domaine de la lingerie ?

AssyaHiridjee qui était la fondatrice de la marque Monette Paris m’a beaucoup inspirée, j’ai énormément aimé travailler dans son équipe.

8. Avez vous observé des évolutions de tendance lingerie depuis vos débuts ?

Le retour des bodys !!! Ce sont les pièces fortes de nos collections ! Nos clientes adorent les glisser sous un gros pull ou les faire apparaître d’un décolleté.

9. Comment la voyez-vous évoluer dans le futur ?

Le lycra a été une révolution dans le milieu de la lingerie et maintenant on voit de plus en plus de marques qui se lancent dans la lingerie technique mais pas forcément très aboutie en terme de style. Pour ma part, je pense que le plus important c’est de réussir à allier le confort et le style et il y a encore beaucoup de progrès à faire !

10. Quelle est votre griffe, votre touche unique à travers les collections ?

Je dirais le choix des matières, et plus particulièrement des dentelles, jamais de fleurs ou de broderies de toutes les couleurs, je ne choisis que des motifs graphiques !

11. Quelles sont vos sources d’inspirations pour vos créations ?

L’architecture, la broderie, la sérigraphie, je m’inspire de beaucoup de choses. Mais l’inspiration me vient en général lorsque j’ai eu un coup de cœur pour une dentelle. Je m’amuse à l’assembler avec d’autres matières, je crée le graphisme, la transparence, les découpes, puis je finalise avec un joli détail sur une bretelle, un beau fermoir ou quelques broderies faites main.

12. Comment choisissez-vous vos matières ? (Quelles matières utilisez-vous et pourquoi ?)

Je sélectionne la plupart de mes matières en France : les dentelles de Calais sont réputées pour être les plus fines et les plus délicates et il est rare de trouver un tel savoir faire ailleurs.

Je ne suis pas très fan des imprimés et des motifs, je considère que la dentelle est suffisante.

J’y allie en général de la microfibre ou de la soie et du tulle pour la transparence.

13. Combien de temps travaillez-vous en amont pour la création d’une ligne ?

Je consacre environ 1 mois ou 2 aux recherches d’inspirations, croquis et tests de matières. Puis, quand la partie création est terminée, je lance les premiers prototypes dans un bureau d’étude à Biarritz. La mise au point est la partie la plus délicate et la plus longue ! Entre le croquis et le lancement de la production il faut en général plus de 6 mois de travail.

14. Selon vous, qu’est ce qui détermine la qualité d’une pièce de lingerie ? Qu’est ce qui en justifie le prix ?

Pour moi le plus important ce sont les matières, le rendu d’un soutien- gorge sera toujours plus beau si les matières sont de qualités. Le montage et les finitions sont aussi très importants et c’est en partie cela qui justifiera son prix.

15. Quel est le meilleur conseil lingerie que vous auriez à donner aux femmes ?

Avant toute chose, connaître sa taille de soutien-gorge ! Et savoir orienter ses choix en fonction de sa morphologie.

17. Quel est le meilleur conseil en général que vous auriez à donner aux femmes ?

 Avoir confiance en elles, quelle que soit leur taille ou leur morphologie, s’assumer c’est être belle !

 

 

Si CHICHI CASTELNANGO était une musique ?

For You (Bearcubs Remix) / Gavin James

Si CHICHI CASTELNANGO était un tableau ?

Lambert Sustris « Vénus et l’Amour attendant Mars »

Lambert Sustris - Vénus et Mars attendant Mars

Si CHICHI CASTELNANGO était une ville?

Paris

Paris

Si CHICHI CASTELNANGO était une actrice ?

Jane Birkin dans les années 60

Jane Birkin

Si CHICHI CASTELNANGO était un livre?

La chatte / Colette

 

– Découvrez tous les produits de la marque Chichi Castelnango-

Et vous, que pensez-vous de cette marque ?

Dans cet article

Tanga Noir Edith
Chichi Castelnango
Culotte Ivoire Edith
Chichi Castelnango
Body Noir Edith
Chichi Castelnango
Soutien-gorge Balconnet Noir Edith
Chichi Castelnango
Soutien-gorge Balconnet Ivoire Edith
Chichi Castelnango

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *