La lingerie c’est de la poésie

Aujourd’hui j’avais besoin d’un peu de poésie. On a tous les jours besoin de poésie d’ailleurs, c’est même pour ça que de la délicate dentelle, de la douce soie, des jolies couleurs, c’est tellement agréable…
Alors quand j’ai appris qu’il existe un poète dans Paris qui attend une muse pour l’inspirer sur un thème, je me suis décidée à aller à sa rencontre. Je l’ai trouvé effectivement assis à son bureau, les mains posées sur une vieille machine à écrire. Je lui ai soufflé : « parle-moi de belle lingerie ».

Il avait un peu froid, assis dehors derrière sa petite table en bois, mais je crois que ça l’a réchauffé, et bien inspiré.

Voici le billet qu’il m’a remis :

 

Fine bulles de soies

et de detelles

et de couleurs

qui saisissent le regard

et le poursuivent

quand les yeux se ferment

que l’on possède

pour se posséder toute entière

en les tenant captifs

en les obsédant d’interdits

eux qui froissent tout

et salissent

et mordent et déchirent

comme ils aiment

être maintenus

en suspens

eu bout de nos fils

nous mangeant dans la main

en commençant par les doigts

en espérant qu’on les invite

à percer ces fines bulles de soie

et de dentelle

et de couleurs

qui les fascinent

Antoine BERARD

 

Merci Antoine !

 

 

DSC_0396

DSC_0389

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *