Lingerie Dément – Interview de la créatrice Laetitia Schlumberger

Celle qui va vous rendre complètement magnétique, c’est elle. Laetitia Schlumberger a inventé la lingerie à attaches aimantées, Dément lingerie. Pas d’agrafe, ni de liens à nouer ou dénouer,  sur ses dessous chic et raffinées, une lingerie 100% made in France, aux lignes fluides et sensuelles. Les aimants glissés sous les nœuds aux hanches pour les culottes et sous la poitrine pour les soutiens-gorge vous garantissent un effeuillage épatant. Dans son « atelier appart » du 9ème arrondissement de Paris, entre rouleaux de dentelle, satin de soie, tulles plumetis et crêpes, Laetitia nous reçoit pour répondre à nos questions.

 

Dément Lingerie George, soutien-gorge et culotte George

MdM : Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers votre ligne de lingerie ?

Laetitia Schlumberger : La femme Dement est une femme bien dans ses baskets. Fashion, elle aime la mode, s’habiller, se créer un look qui lui ressemble. Elle aime rire et la fraicheur, et c’est pour ça qu’elle choisit Dement.

MdM : Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ? Laetitia Schlumberger : La lingerie peut aider à se libérer, à se mettre en scène. Mais avec Dement, on ne risque jamais d’être over. On sera toujours personnelle et légère. Vous ne pouvez pas être ridicule, juste épatante.

**************************************************

Si Lingerie Dément était une musique ? Petite musique de chambre mixe avec Happy Si Lingerie Dément était un tableau ? Peut-être un Renoir finalement pour une nonchalance assumée. Si Lingerie Dément était un livre? La jeune fille à la perle. Si Lingerie Dément était une actrice ? Scarlett johansson mixer avec Charlotte Gainsbourg. Si Lingerie Dément était une ville ? Paris bien sûr !

**************************************************

 MdM : Parlez-nous un peu plus de vous. D’où venez-vous et où avez vous grandi ?

Laetitia Schlumberger : J’ai grandi à Paris. Je suis une vraie petite frenchie parisienne ! J’ai toujours créé des choses pour personnaliser mes tenues ou déguisements, sans jamais me poser de questions, comme une évidence.

MdM : Depuis quand êtes vous passionnée de lingerie ? Pourquoi la lingerie ?

Laetitia Schlumberger : La lingerie m’est tombée dessus complètement par hasard. Bon, bien sûr, j’étais quand même couturière et j’ai fait mes armes dans les structures intérieurs de robes… et c’est lorsqu’on m’a demandé de créer de la lingerie pour la première fois, alors que j’avais 22 ans, que j’ai eu une révélation. J’ai regardé tout droit et j’y suis allée.

MdM : Quel a été votre parcours ? Laetitia Schlumberger : J’ai un bac littéraire et faisais beaucoup de théâtre. Passionnée par les costumes de scènes, je me suis finalement orientée vers la mode en faisant l’école ESMOD à Paris. J’ai eu la chance d’être tout de suite repérée dans le milieu et j’ai commencé aussi tôt à travailler comme costumière dans des ateliers de haute couture. Puis… de fils en aiguille… on m’a confié des job de création, puis de direction artistique. Je me suis alors mise à mon compte pour pouvoir faire tous ces projets.

MdM : Comment la marque Dément Lingerie a vu le jour ?

Laetitia Schlumberger : Un jour j’ai eu l’idée de culottes magnétiques et que je me suis dit que ce serait une bonne idée pour créer une marque de lingerie. Dement, c’était comme un jeu, un jeu de mot entre dément, démentiel, amant, aimant… Je voulais m’amuser et faire quelque chose de drôle qui me ressemble. Borderline, mais jamais vulgaire.

MdM : Avez-vous des « références » (des personnes qui vous inspirent dans ce milieu) dans le domaine de la lingerie?

Laetitia Schlumberger : La lingerie, je regarde le moins possible car les autres font je crois de très belles choses et si je les regardais, je ne ferais plus rien. Les personnes qui m’inspirent, ce sont toutes les femmes de caractère !

MdM : Avez vous observé des évolutions de tendance lingerie depuis vos débuts ?

Laetitia Schlumberger : Ca tourne, ça avance et ça revient. C’est en fait fait de tous petits riens.

MdM : Vous en êtes à votre 8e collection, comment Lingerie Dément a-t-elle évoluée depuis sa création ?

Laetitia Schlumberger : J’evolue en étant à l’écoute de mes clientes, principalement. Et également des personnes qui me suivent depuis le début et m’encouragent.

MdM : Quelle est votre griffe, votre touche unique à travers les collections ?

Laetitia Schlumberger : La sobriété évidente. Le sexy naturel.

 

Dément lingerie Heart, soutien-gorge et culotte Heart

MdM : Comment choisissez-vous vos matières ?

Laetitia Schlumberger : Je choisis mes matières pour qu’on se sente belle et bien. Et c’est tout.

MdM : Combien de temps travaillez-vous en amont pour la création d’une ligne ?

Laetitia Schlumberger : Beaucoup de temps ! Parfois ça vient d’un coup, mais parfois pas du tout… Mais la partie technique (la moins sexy!) reste toujours la plus ennnnooorme.

MdM : Pourquoi avez-vous choisi de produire en France ?

Laetitia Schlumberger : Parce que je suis assez spécialisée de part mon parcours dans le Made in France et que j’aime mon réseau de façonniers.

MdM : Selon vous, qu’est ce qui détermine la qualité d’une pièce de lingerie ? Qu’est ce qui en justifie le prix ?

Laetitia Schlumberger : Ce qui justifie le prix ? Tout simplement, qu’on se sente belle en la portant. Et sans être vulgaire, attention.

MdM : Quel est le meilleur conseil que vous auriez à donner aux femmes ?

Laetitia Schlumberger : Ne vous deguisez pas.

MdM : Quel est le meilleur conseil en général que vous auriez à donner aux femmes ?

Laetitia Schlumberger : Amusez vous et croyez en celle que vous êtes.

Lingerie Dément Yaya, soutien-gorge et culotte Yaya

Merci Laetitia !

Et vous, que pensez-vous de cette marque de lingerie ?

Dans cet article

Culotte aimantée George
Dément Lingerie
Soutien-gorge bandeau aimanté Yaya
Dément Lingerie
Soutien-gorge aimanté Chéri
Dément Lingerie
Culotte aimantée Chéri
Dément Lingerie
Culotte en soie Yaya
Dément Lingerie
Soutien-gorge aimanté George
Dément Lingerie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *