Lingerie Paloma Casile – Interview de la créatrice Paloma Casile

C’est la rentrée, il pleut à Paris, et Paloma Casile post sur son Facebook  « Je suis la seule à être heureuse de reprendre le boulot ? ». Voilà, ça c’est Paloma : passionnée, volontaire et pleine d’énergie. Une énergie qui s’insuffle dans ses créations pour aboutir à des collections de lingerie qui bousculent les codes – entre romantisme et esprit rebelle, à la fois luxueuse et rock’n roll. Rencontre avec cette étoile montante de la lingerie fine.

Body en dentelle Paloma Casile, 199 euros:

Body Paloma Casile Lingerie

MdM : Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers votre ligne de lingerie ?

Paloma Casile : Quand on pense lingerie de séduction, on pense souvent à une femme fatale mais on peut être une séductrice en jean basket. C’est cette image de la femme que je veux transmettre dans mes créations celle d’une femme bien dans sa peau et dans sa vie. Une vrai femme qui a autant envie de se plaire à elle même qu’à celui qu’elle aime.

MdM : Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ? 

Paloma Casile : Je pense effectivement que la lingerie peut révéler une femme, car avec la bonne lingerie on transforme son corps. Et plus on se sent belle meilleure est notre estime de nous même.

**************************************************

Si Paloma Casile Lingerie était une musique ?

Rock’nroll Queen par The Subways

 Si Paloma Casile Lingerie était un tableau ?

Eau-forte n°XVI de Soulage

9csoulagesjanv072

 Si Paloma Casile Lingerie était un livre? 

Just kid de Patti Smith

Just_Kids_(Patti_Smith_memoir)_cover_art

Si Paloma Casile Lingerie était une actrice ?

Rose Mcgowan

images (6)

. Si Lingerie Paloma Casile était une ville ?

Paris

Paris Lingerie

**************************************************

 MdM : Parlez-nous un peu plus de vous. D’où venez-vous et où avez vous grandi ?

Paloma Casile :  J’ai grandi à Lyon, la ville de la soie et du jacquard, c’est ce qui m’a donné l’amour des belles matières . Je suis partie à Paris pour étudier la mode il y 5ans et je suis tombée amoureuse de cette ville.

MdM : Depuis quand êtes vous passionnée de lingerie ? Pourquoi la lingerie ?

Paloma Casile :  J’ai ça dans le sang, mon arrière grand mère du côté de ma mère était lingère, elle vendait de la lingerie et celle du côté de mon père tricotait de la dentelle. En plus de cela mes deux parents sont stylistes donc je ne pouvais ni échapper à la lingerie, ni à la mode ! La lingerie c’est la féminité, c’est aussi des matières tellement intéressantes à travailler et une technique qui demande de la minutie et du savoir faire. J’aime tous les aspects de la lingerie et en particulier le fait qu’elle rende les femmes heureuses.

MdM : Quel a été votre parcours ?

Paloma Casile :  Je suis diplômée d’ESMOD Paris major de promotion de la spécialisation lingerie et Aiguille d’or de l’école. J’ai poursuivi  mon apprentissage dans des maisons comme Chantal Thomass et Cadolle où j’ai pu affiner mon trait de crayon et travailler ma technique. Suite à ça j’ai remporté le prix lingerie au Festival des jeunes créateurs de mode de Dinard et de la tout c’est enchaîné très vite. J’ai réalisé une collection pour la marque Allande, puis présenté ma première collection au Salon International de la Lingerie et démarré ma marque.

MdM : Comment la marque Paloma Casile Lingerie a vu le jour ?

Paloma Casile :  A vrai dire j’ai beaucoup hésité, l’entreprenariat n’est pas quelque chose d’évident quand on sort d’école mais après le succès de ma collection au Salon International de la Lingerie j’ai saisi ma chance.

MdM : Avez-vous des « références » (des personnes qui vous inspirent dans ce milieu) dans le domaine de la lingerie?

Paloma Casile :  Chantal Thomas pour sa carrière, Poupie Cadolle pour son savoir faire, Dita Von Tease pour sa classe… Après j’essaye de m’inspirer de créateurs, d’artistes et de peintres car à force de regarder ce que font les autres marques de lingerie on fini par tous faire pareil.

MdM : Avez vous observé des évolutions de tendance lingerie depuis vos débuts ?

Paloma Casile :  Je trouve que les femmes sont de plus en plus à l’aise avec leur féminité et on trouve maintenant beaucoup plus de lingerie de séduction. Je ressens une réelle décomplexion, les femmes veulent plaire.

MdM : Vous en êtes à votre 4e collection, comment la lingerie Paloma Casile a-t-elle évoluée depuis sa création ?

Paloma Casile :  Au début on est toujours guidé par son instinct de créateur, on veut faire des pièces pointues d’une grande technicité et on oublie qu’un vêtement c’est fait pour être porté. J’ai évolué dans le sens où je me concentre sur une lingerie plus accessible, plus facile mais toujours en gardant ma patte. Des découpes graphiques, des détails dorés ou argent et surtout des dentelles exceptionnelles qui font des jeux de transparences.

MdM : Quelle est votre griffe, votre touche unique à travers les collections ?

Paloma Casile : C’est le choix des dentelles et les découpes graphiques, j’aime jouer sur la transparence. Une séduction à la française tout en suggestion.

MdM : Quelles sont vos sources d’inspirations pour vos créations ?

Je m’inspire des créateurs comme Yves Saint Laurent ou Givenchy, j’aime aussi beaucoup la lingerie d’époque, l’architecture, l’art urbain, la musique, les tatouages, la photo… L’inspiration peut venir de tellement de choses différentes.

    String-Gainant-PJ-Paloma-Casile

MdM : Comment choisissez-vous vos matières ?

Paloma Casile : En premier lieu je choisis la dentelle de Calais. Pour la première lingerie je vais chez Solstiss où je sélectionne de la dentelle façon chantilly, je cherche la finesse des motifs et son côté fragile et doux, la matière doit parler plus que le modèle lui même. Pour la deuxième ligne je vais chez Noyon, là je cherche une dentelle seconde peau élastique pour épouser les formes et sublimer les courbes. Depuis un an je me suis mise à aimer la broderie et je travaille avec les brodeurs pour réaliser un motif unique souvent d’inspiration cachemire ou géométrique. En suite pour la soie je privilégie la soie Lyonnaise, mon côté chauvin surement !  Pour les microfibre, les tulles et les autres matières le plus important c’est le touché, il faut qu’on oublie ce que l’on porte.

lingerie de luxe paloma casile

MdM : Combien de temps travaillez-vous en amont pour la création d’une ligne ?

Paloma Casile :  Je travaille pendant 1 mois pour les dessins et les inspirations après on a 1 mois pour les patrons et la création des nouvelles pièces puis 3 mois pour la gradation, que je réalise entièrement à la mains, et la fabrication.

MdM : Pourquoi avez-vous choisi de produire en France ?

Paloma Casile :  La question ne se posait pas, j’ai jamais cherché à fabriquer ailleurs. Je veux avoir un contrôle total sur mes produits, je suis à 2h de train de l’usine qui nous fabrique et se sont les meilleurs.

MdM : Selon vous, qu’est ce qui détermine la qualité d’une pièce de lingerie ? Qu’est ce qui en justifie le prix ?

Paloma Casile :  La qualité c’est le bien allé, quand vous tenez un soutien gorge entre vos mains sachez qu’il a fallu des dizaines et des dizaines de prototypes avant qu’il soit comme ça. La technicité d’un produit c’est ce qui fait sa qualité. Il doit être étudié pour vous mettre en valeur et se faire oublier. Le prix se justifie par les choix que j’ai fait pour la marque c’est à dire la fabrication française mais aussi la réalisation des patronages et de la gradation à la main sans oublier les matières d’exceptions.

MdM : Quel est le meilleur conseil que vous auriez à donner aux femmes ?

Paloma Casile :  Lachez-vous !! Osez ! Et surtout oubliez vos complexes, la personne qui vous aime ne les voit pas.

MdM : Quel est le meilleur conseil en général que vous auriez à donner aux femmes ?

Paloma Casile : S’assumer c’est ça la beauté, oubliez tout ce qu’on vous raconte, si vous vous aimez les autres vous aimeront. Et comme j’écris sur les étiquettes de ma lingerie : « je vous trouve belle »

Merci Paloma !

Paloma Casile propose une lingerie de luxe, entièrement made in France.

Et vous, que pensez-vous de cette marque de lingerie ?

Dans cet article

String gainant Porte-jarretelles
Paloma Casile
Body Patrick ivoire
Paloma Casile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *