Madame Aime Lingerie : Interview de Maud Funaro

Penser la lingerie comme un véritable pièce de prêt à porter. Perpétuer le savoir-faire des ateliers traditionnels français pour un bien-aller parfait. Insuffler de la modernité et de la fraicheur dans les lignes et les couleurs. Reconnaître la femme comme un être pluriel, aux multiples facettes. Telles sont les valeurs de la marque de lingerie de luxe Madame AimeMaude Funara, directrice générale de la marque Madame Aime, répond à nos questions sur ce qui rend cette marque unique et sur ce qui anime son équipe au quotidien.

Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers votre ligne de lingerie ?

La femme Madame Aime est bien sûr féminine, élégante & moderne, à l’image de la parisienne, mais surtout bien dans son corps et libre d’esprit. En un mot : Madame s’Aime !

La lingerie Madame Aime est conçue comme un accessoire de mode, qu’on a envie de porter, mais sans concession sur le bien-aller.

Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ?

La lingerie que porte une femme est souvent révélatrice de l’image qu’elle se fait d’elle-même, ou du moins qu’elle souhaite renvoyer d’elle-même. Mais deux tiers des femmes ne connaissent pas leur taille de soutien-gorge et ont du mal à savoir quelles formes les mettent en valeur. En ce sens, proposer une lingerie qui exprime véritablement ce que nous sommes est clairement un moyen d’aider les femmes à mieux se connaître.

Madame Aime lingerie

Parlez-nous un peu plus des femmes qui ont créé Madame Aime.

Madame Aime est vraiment l’œuvre d’un collectif de femmes plutôt que d’une seule. De nos stylistes bien sûr, jeunes et créatives, de notre directrice générale, commerciale, mais aussi de nos techniciennes et couturières de notre atelier de Bourg-en-Bresse, ex Lejaby. Les membres de notre équipe ont toutes des parcours très différents, mais c’est ce collectif et cette solidarité qui nous anime au quotidien, et qui nous différencie des autres marques.

Depuis quand êtes vous passionnée de lingerie ? Pourquoi la lingerie ?

Parce que la lingerie est le domaine réservé de la féminité et qu’elle accompagne, voire anticipe depuis toujours l’émancipation des femmes.

Comment la marque Madame Aime a t’elle vu le jour ?

L’idée de départ était de proposer une lingerie pour les femmes qui ne soit ni trop junior, ni trop sexy, mais tout simplement mode et féminine. En effet, pourquoi faudrait il nécessairement qu’il y ait un décalage entre le style de nos vêtements et celui de nos sous-vêtements ?

Plus fondamentalement, Madame Aime est partie du constat que la femme, toutes les femmes, sont en réalité plurielles et ne sauraient être réduites à une façon d’être. C’est d’ailleurs que là que vient le nom de la marque : Madame Aime…pleins de choses, autant d’envie que nous avons l’ambition de proposer au fil de nos collections.

Avez-vous  des « références » (des personnes qui vous inspirent dans ce milieu) dans le domaine de la lingerie?

L’histoire de Princesse Tam-Tam est évidemment très inspirante, puisque c’est la première marque qui a proposé une lingerie second degré, pensée pour les jeunes filles. Au-delà de la lingerie, beaucoup de créateurs sont pour nous une source d’inspiration certaine : Coco Chanel bien sûr, pour sa vision de l’élégance, mais aussi Martin Margiela pour sa vision du collectif primant sur le créateur star.

Quelle est votre griffe, votre touche unique à travers les collections ?

Des lignes très graphiques associées à des détails féminins, des matières délicates déclinées dans des coloris subtils et tendances.

Quelles sont vos sources d’inspirations pour vos créations ?

Paris, la parisienne sont la ligne conductrice de nos inspirations, qui s’enrichissent chaque saison d’univers différents. L’Inde et le courant Art Déco pour notre première collection Printemps-Ete 2015 par exemple.

Café-de-Flore

Comment choisissez-vous vos matières ?  

Nos stylistes travaillent à partir de moodboards, et sélectionnent des matières qui racontent l’histoire qu’elles ont en tête. Parce que Madame Aime est une marque couture & mode, nous travaillons beaucoup de matières initialement utilisées dans le prêt à porter, c’est ce qui rend nos collections très différentes des autres marques de lingerie. Et comme Madame Aime est une marque haut-de-gamme et made in France, nous ne choisissons que le plus beau : dentelles de Calais, soie Lyonnaise…

Combien de temps travaillez-vous en amont pour la création d’une ligne ?

Développer une ligne de corsetterie prend beaucoup de temps ! Mais comme nous sommes aussi une marque de mode, nous travaillons sur le rythme de deux collections par an, afin d’intégrer les tendances couleurs, matières et formes. Soit 6 mois pour une ligne de lingerie, avec jusqu’à 15-20 essayages par modèle pour garantir un bien-aller irréprochable.

Pourquoi avez-vous choisi de produire en Europe ?

Notre atelier de Bourg-en-Bresse fait partie intégrante de notre projet : sans ces couturières aux doigts de fées, nous ne pourrions garantir à la fois une qualité parfaite  et des formes très créatives. Aux côtés des anciennes Lejaby travaillent par ailleurs de jeunes corsetières que nous formons, afin d’assurer la transmission de ce savoir-faire. Cet atelier a donc vocation à durer, mais pas forcément à grandir, pour des raisons évidentes de rentabilité. C’est pourquoi nous envisageons, lorsque la marque grandira, de produire une partie de nos collections, principalement de prêt-à-porter, chez des façonniers. Pourquoi en Europe ? Parce la proximité nous permet de contrôler plus facilement la qualité, et de rester sur des cycles de production relativement courts.

Selon vous, qu’est ce qui détermine la qualité d’une pièce de lingerie ? Qu’est ce qui en justifie le prix ?

La lingerie est un produit très technique, dont le bien-aller se fait littéralement au millimètre près. La qualité passe donc avant tout par une mise au point parfaite, puis par une confection extrêmement minutieuse. Le choix des fournitures et des matières compte évidemment aussi, elles assurent confort, durabilité et qualité visuelle du produit. Nous prêtons également beaucoup d’attention aux détails et finitions, même lorsqu’ils ne sont pas visibles au premier coup d’œil. C’est notre définition du luxe !

Quel est le meilleur conseil lingerie que vous auriez à donner aux femmes ?

De choisir des modèles qu’on a envie de porter, dans lequel on se sent belle, tout simplement.

Quel est le meilleur conseil en général que vous auriez à donner aux femmes ?

Assumer leur féminité, et reconnaître qu’elle est plurielle, à l’image de tous les moments de la vie des femmes. C’est pour cette raison d’ailleurs que nos modèles de prêt-à-porter sont nommés d’après les humeurs de la journée : Amoureuse, Boudeuse, Paresseuse, Merveilleuse…

Si Madame Aime Lingerie était une musique ?

Les dessous chics de Jane Birkin

Si Madame Aime était un tableau ?

La femme au canapé, de Kees Van Dongen

La femme au canapé -1930

Si Madame Aime était une ville?

Paris ! What else ?

Paris brouillard

Si Madame Aime était une actrice ?

Sophie Marceau

sophie Marceau expressions

Si Madame Aime était un livre?

Au bonheur des Dames, d’Emile Zola

Au bonheur des dames lingerie

 

Et vous, que pensez-vous de cette marque ?

***************

Dans cet article :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *