Noo Lingerie : interview des créatrices Anaïs et Elissa

Derrière la marque Noo se cachent Elissa et Anaïs, deux créatrices qui revisitent la lingerie avec fraicheur. Des pièces féminines et confortables, des couleurs ravissantes et des petits prix … Aucun doute, Noo sait parfaitement ce qui plait aux femmes ! Cette marque qui prône le confort et l’élégance et qui vous encourage à exprimer votre personnalité en pratiquant le mix and match ne vous laissera pas indifférente ! Aujourd’hui nous rencontrons Anaïs et Elissa, deux créatrices de lingerie qui nous confient leur vision de la féminité d’aujourd’hui.

1. Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers votre ligne de lingerie ?

La femme NOO assume sa féminité mais, n’a pas besoin d’artifice pour l’exprimer. Elle a du caractère, sait ce qu’elle veut. Elle aime les belles coupes, les belles matières, qui la subliment sans trop en faire.

2. Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ?

Pour nous, notre lingerie doit nous ressembler. Elle révèle plutôt quelle femme nous sommes à celui ou celle qui la découvre…

3. Parlez-nous un peu plus de vous. D’où venez-vous et où avez vous grandi ?

Elissa : Je viens de Toulouse, ou j’ai grandi jusqu’à mes 20 ans. Puis n’ai cessé de bouger (Nantes, Londres, Montréal, Bilbao) pour finir à Paris. Ville que j’adore, mais nous aimerions aussi, ma famille et moi retourner un jour dans notre sud natal.
Anais : Et moi de Nice. Comme Elissa, j’ai beaucoup bougé et ai vécu à l’étranger (Montréal, Berlin) avant de m’installer à Paris, ville dont je rêvais depuis l’adolescence. Aujourd’hui, la mer me manque terriblement, et je m’étonne moi-même à vouloir retourner dans mon sud…ou pourquoi pas partir à Copenhague !

4. Depuis quand êtes vous passionnée de lingerie ? Pourquoi la lingerie ?

Nous aimons la lingerie depuis toujours, mais ne trouvions pas notre bonheur dans l’offre actuelle, trop jeune fille ou trop sexy pour nous. Nous avons eu envie de prendre le contrepied pour proposer quelque chose de différent.

_MGL7266-LookbookNooBody Noo Digital, disponible sur Miroir de Muses

5. Quel a été votre parcours ?

Anais : Nous nous sommes rencontrées il y a 2 ans. Nous étions alors toutes les deux à un croisement de nos vies, une période charnière. Cette rencontre a alors été pleine de sens pour l’une et l’autre, car elle nous a semblé tout de suite pleine de belles perspectives. L’une avait une formation en art plastiques/appliqués, l’autre était diplômée d’une école de commerce, des profils qui se complétaient parfaitement. Nous nous sommes dits qu’une belle opportunité se présentait à nous, et qu’il fallait la saisir, au risque de passer à côté d’une belle aventure.
6. Comment NOO Lingerie vu le jour ?

Elissa : Anaïs a commencé à travailler sur ce projet il y a déjà plusieurs années de cela, en parallèle de son emploi. Au fil des mois, elle a fait avancer le projet, mais s’est trouvé confrontée à des blocages. Moi, je m’ennuyais dans mon job dans les médias et me sentais l’âme d’une entrepreneuse. Notre rencontre a agi comme un catalyseur, tout a été plus facile, et s’est déroulé simplement : notre Kiss Kiss bank bank, notre premier shooting, notre première production… Et NOO est né :)
7. Avez-vous des « références » (des personnes qui vous inspirent dans ce milieu) dans le domaine de la lingerie ?

Nous voulons justement proposer quelque chose de différent de ce qui existe déjà dans le domaine de la lingerie. Nos références sont plutôt dans l’univers du prêt-à-porter où des marques à l’univers fort et épuré comme A.P.C ou COS nous parlent beaucoup.
8. Avez vous observé des évolutions de tendance lingerie depuis vos débuts ?

Le retour des bodys !!! Ce sont les pièces fortes de nos collections ! Nos clientes adorent les glisser sous un gros pull ou les faire apparaître d’un décolleté.

9. Comment la voyez-vous évoluer dans le futur ?

Les projets pullulent ! Entre une collab avec une créatrice de robe de mariée et une grosse blogueuse, les maillots cet été, le homewear cet hiver, nous n’avons plus une minute à nous et nous espérons bien que NOO va prendre son envol :)
10. Quelle est votre griffe, votre touche unique à travers les collections ?

Des imprimés forts pour jouer la carte du mix and match, des belles matières et des coupes épurées mais ajustées !

lookbook couleur-1Soutien gorge triangle Wake Up, disponible sur Miroir de Muses

11. Quelles sont vos sources d’inspirations pour vos créations ?

Nous sommes très inspirées par l’univers musical, nos gammes portent d’ailleurs toutes le titre d’une chanson de musique. Ce n’est pas une association commune, et c’est pourtant une source d’inspiration intarissable.

12. Comment choisissez-vous vos matières ? (Quelles matières utilisez-vous et pourquoi ?)

Nous sommes très regardantes quant à la qualité de nos matières, et quand nous avons un doute, nous préférons nous abstenir. Sur cette collection, nous avons par exemple de la soie, du coton, mais également des matières développées pour la lingerie (microfibre sèche, mailles extensibles) par des grands fournisseurs qui assurent maintient et douceur.

13. Combien de temps travaillez-vous en amont pour la création d’une ligne ?

Nous mettons environ 6 mois pour imaginer/ créer/ sourcer, produire et lancer une nouvelle collection. Un travail de longue haleine !

14. Pourquoi avez-vous choisi de produire en Roumanie ?

Nous produisons en Roumanie, dans une usine qui a l’habitude de répondre à des exigences de grande qualité. La Roumanie est un très bon compromis qui nous permet de produire une collection aux finitions impeccables à des prix abordables.

15. Selon vous, qu’est ce qui détermine la qualité d’une pièce de lingerie ? Qu’est ce qui en justifie le prix ?

C’est la juste association entre matière et coupe, c’est pour cette raison que nos matières viennent uniquement d’Europe et que nous travaillons avec des modélistes lingerie hautement qualifiées.
C’est justement cette combinaison qui justifie nos prix.

16. Quel est le meilleur conseil lingerie que vous auriez à donner aux femmes ?

Ne vous déguisez pas, soyez vous même ! Rien n’est plus sexy qu’une femme qui assume ce qu’elle est et ce (et celui ) qu’elle aime.

17. Quel est le meilleur conseil en général que vous auriez à donner aux femmes ?

Le même conseil s’applique :)

 

Si Noo était une musique ?

Sans aucun doute, « Warm in the winter » des Glass Candy !

Si Noo était un tableau ?

Une toile de Njideka Akunyili Crosby

CrosbyThe-beautyful-Ones-are-not-yet-born-800x616

Si Noo était une ville?

L’élégance cool de Copenhague

Si Noo était une actrice ?

Maïwenn <3

4698125_maiwenn_545x460_autocrop

Si Noo était un livre?

N’importe quel roman de Paul Auster.

 

Et vous, que pensez-vous de cette marque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *